top of page
  • Photo du rédacteurMarc THOMAS

Choisir notre Royaume




VIVRE LES RAMEAUX AU QUOTIDIEN

 

C’est les Rameaux ! Pour les catholiques,

la messe de la Passion précédée de la bénédiction des rameaux, puis pour beaucoup, le dépôt des rameaux au cimetière en signe de foi en la résurrection.

 

Mon objectif aujourd’hui n’est pas de commenter la célébration liturgique des Rameaux, mais de réfléchir avec vous sur la manière dont nous pouvons vivre les Rameaux dans notre vie quotidienne.

 

Il me semble urgent en effet que les chrétiens se rappellent que la foi chrétienne ne se vit pas d’abord dans les églises ni même dans la prière ou la louange. La foi chrétienne se vit d’abord au cœur du monde, et dans nos choix de vie du quotidien : la liturgie, la prière, la louange sont comme les repas dans nos journées : des moments pour se nourrir et se retrouver, et ainsi retrouver l’énergie nécessaire pour aller chacun à sa vie quotidienne, au milieu des homme de ce temps, car c’est là que se joue le salut auquel nous croyons.

 

Les Rameaux nous invitent à choisir quel royaume privilégier au quotidien.

 

Le royaume de ceux qui l’acclament un jour et quelques jours après crient « A mort ! Crucifie-le » ? Le Royaume des disciples ont fui et de Pierre qui le renie ?

ou le Royaume de sa mère et de Jean éplorés au pied de la Croix, le Royaume de quelques femmes de cœur embaumant son corps ?

 

Le royaume du Roi des Juifs ovationné à Jérusalem ?

ou le royaume du crucifié qui donne sa vie par amour ?

 

Sans le crucifié, Jésus ne serait qu’un gourou à succès populaire !

Sans les foules qui le suivent, le crucifié ne serait qu’une victime soumise à la violence humaine !

 

Ainsi la liturgie associe en un seul le Roi acclamé et le Roi crucifié.

Et déjà le roi acclamé entrait sur le dos d’un âne et pas dans le char d’un tribun !


QUEL STYLE DE ROYAUME DANS NOTRE QUOTIDIEN ?

 

Le royaume de ceux qui se plaignent que la Justice ne condamne pas assez les délinquants, et qui en même temps manifestent quand l’Etat veut construire une prison près de chez eux ?

Ou le Royaume de celles et ceux qui distinguent la faute à sanctionner et la personne à réparer ?

 

Le Royaume qui rassemble presque tous les courants de pensée pour l’inscription de l’IVG dans la Constitution ? Pour ma part j’accueille cette évolution de notre société et je suis prêt au dialogue… Mais de quoi s’agit-il ?

du Royaume où l’ont fait la fête parce que les femmes se voient reconnu leurs droits sur leurs corps ?

ou le Royaume de Simone Weil qui disait que « aucune femme n’y recourt de gaieté de cœur » et le Royaume de toutes celles et ceux qui accompagnent des femmes dans leur décision d’une éventuelle IVG, et de tous ceux qui tendent la main à des femmes déstabilisées ou déprimées suite à un avortement…

 

Le Royaume qui rassemble légitimement la très grande majorité des français qui soutiennent les agriculteurs dans leur combat contre la Grande Distribution,

ou le Royaume de celles et ceux qui n’exigent pas toujours les prix les plus bas possibles quand ils font leurs courses ?

 

Le Royaume des polices forcées par les pouvoirs totalitaires à mettre en prison ceux qui défendent la liberté de penser ?

ou le Royaume de ces centaines de russes osent aller déposer des fleurs sur la tombe d’Alexeï Navalny ?

 

Le Royaume du terrorisme du Hamas et de la violence vengeuse et jusqu’au-boutiste d’Israël ? Le Royaume de ceux qui choisissent un camp et condamnent l’autre sans nuances ?

ou le Royaume de ceux qui cherchent les difficiles conditions pour co-exister ?

 

Le Royaume du nationalisme égoïste et de la peur des étrangers ?

ou le Royaume de l’accueil et de l’échange, à condition qu’il y ait respect mutuel ?

 

Le Royaume de la Réunion « zorey dehors » ?

ou le Royaume de la Réunion modèle du vivre ensemble différents ?

 

Le Royaume de celles et ceux qui passent leur temps à dénoncer, critiquer, juger ? Le Royaume de ceux qui se taisent et laissent faire parce qu’ils ont peur ?

ou le Royaume de celles et ceux qui cherchent à comprendre, en accueillant et en écoutant avec empathie ?

 

Le Royaume du « moi d’abord », « j’ai raison », « je m’impose à tout prix » ?

ou le Royaume de celles et ceux qui acceptent de s’écouter pour négocier, de prendre en compte les points de vue de l’autre et de construire des accords ?

 

Le Royaume du succès à tout prix n’hésitant pas à écraser l’autre ? 

ou le Royaume de celles et ceux qui s’engagent et construisent des solidarités ?

 

Le Royaume des doctrinaires qui suivent aveuglément les principes et les injonctions des religions ? Le Royaume de celles et ceux qui condamnent, veulent convaincre et convertir à tout prix ?

ou le Royaume de ceux qui sortent à la rencontre pour écouter et comprendre les convictions différentes ?

 

Le Royaume du ladi-lafé qui trie entre les bons et les méchants, comme ceux qui accusaient Jésus d’aller manger chez les pécheurs ?

Ou le Royaume de l’accueil de tout homme et toute femme quelles que soient leurs misères et leurs fautes, pour les accompagner vers le meilleur d’eux-mêmes, comme Jésus l’a fait pour Zachée?

 

Le Royaume du jugement et du rejet des homosexuels et des lesbiennes, des malades du sida, des divorcés, de tous les discriminés, et aussi de toutes celles et ceux dont on se méfie ou qu’on ne supporte pas ? 

Ou le Royaume de la communion fraternelle, de l’amour des ennemis, et de « j’étais affamé, étranger, en prison… et vous m’avez visité ?

 

Le Royaume de la rumination, de la rancœur, de la vengeance ?

Ou le Royaume de la recherche d’un dialogue à rétablir, d’une réconciliation à construire, d’un pardon à accueillir et à donner ?

 

Voila quelques exemples pour vivre les Rameaux au quotidien de nos choix de vie….

Les célébrations des Rameaux sont là pour nous rappeler quel royaume nous choisissons pour donner sens à nos vie et pour que monde soit vivable ! Le Royaume de l’acclamation et du succès ? ou le Royaume de l’amour par le don de soi ? Le plus important n’est pas de les célébrer à l’Eglise, mais de les vivre dans nos choix du quotidien !


S'aventurer vers l'imprévu
.pdf
Télécharger PDF • 349KB

Marc THOMAS

  


Où va notre terre ?

 (Rimaud/Akepsimas/Studio SM)



Où va notre terre ?Où va notre terre en larmes ?

Si l'amour est tué, Si nous marchons séparés,

Où va notre terre en larmes ?


Rien ne peut renaître, Rien ne peut renaître et vivre

Si nos poings sont fermés Et notre effort dispersé,

Rien ne peut renaître et vivre.


Pour bâtir la ville, Pour bâtir la ville en fête,

Il nous faut partager Le vin, le sel et le blé,

Pour bâtir la ville en fête.


Dans l'immense monde, Dans l'immense monde en armes,

L'homme est fait pour aimer, Pour travailler à la paix

Dans l'immense monde en armes.


Plus jamais la guerre, Plus jamais, jamais, la guerre !

Nous voulons l'amitié, Nous annonçons l'unité

Plus jamais, jamais, la guerre !




35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page