top of page
  • Photo du rédacteurMarc THOMAS

De la violence à la peur


Oui, ce qui se passe en Israël et en Palestine est épouvantable et insupportable. Oui l'assassinat d'un professeur est inacceptable et bouleversant. Oui il faut en parler, se rassembler pour résister, et rappeler sans cesse que l'humiliation conduit toujours à la violence contre soi ou contre l'autre.

Mais pour moi, trop, c'est trop ! Les médias nationaux ne parlent plus que de cela, en permanence, en boucle, commentant à l'infini, débattant sans cesse, souvent en instrumentalisant ces violences à des fins partisanes.

Plus rien sur la guerre en Ukraine. Plus rien sur la disparition de Lina, nièce de mes amis. Plus rien sur les autres chantiers où le monde se détruit ou se construit. On surenchérit, puis on zappe !

A force de zoomer en permanence sur la violence, on s'étonne que plus de 80% des français soient en panique. Oui il y a des risques. Mais non la mort ne rôde pas à chaque coin de rue. Les médias - et ce que nous en faisons - ont une grande responsabilité dans l'augmentation de la peur...

Osons aussi parler de celles et ceux qui s'investissent au quotidien pour renforcer les solidarités, promouvoir la justice, instaurer la négociation, développer le respect... et tout simplement aimer au quotidien. Ils sont légion, mais le plus souvent sans tambour ni trompette.

Aujourd'hui et chaque jour, des femmes et des hommes israéliens et palestiniens cherchent comment coexister, dans le respect de l'identité de chaque peuple et dans la reconnaissance des droits de l'autre.

Aujourd'hui et chaque jour, des professeurs dialoguent au quotidien avec leurs élèves pour débriefer sur la violence, pour soutenir la réussite individuelle et collective, pour oser la reconnaissance de l'autre...

Aujourd'hui et chaque jour, chacune et chacun de nous pouvons poser un regard, un geste, une parole de respect, d'amitié, d'affection, de soutien...


Ces aujourd'hui et chaque jour sont les antidotes de la peur.

Une forêt qui pousse fait moins de bruit qu'un arbre qui tombe...

Marc Thomas, ce 19 octobre 2023


La photo a été prise par l'auteur à la Réunion, dessin de Jace, artiste peintre

Posts récents

Voir tout

Comentarios


  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page