top of page
  • Photo du rédacteurMarc THOMAS

Je te sens

Dernière mise à jour : 21 janv.

Le mois des vœux - 3





Cette émission est la troisième de la série « Le mois des vœux ».

 

Après avoir enraciné mes vœux dans le merci et la gratitude pour les moments heureux et constructifs vécus en 2023, je me centre sur l’autre, sur ce que je ressens d’elle ou de lui, sur ce que je connais de sa vie, pour en laisser émerger mes souhaits.

 

JE TE SENS… et je te souhaite…



J’utilise cette belle formule de la vraie empathie :  je te sens… suivi d’un mot de ressenti. Je marque un temps d’arrêt entre Je te sens… et Je te souhaite, offrant ainsi à l’autre la possibilité de réagir à mon Je te sens… Je laisse donc l’espace à sa résonnance qui viendra peut-être modifier mon souhait…

 

Je vous partage ici la manière dont je veux exprimer mon empathie et mes souhaits à mes proches et à mes amis.

 

Je te sens inquiet pour la santé de ta mère et je sais combien tu cherches à la protéger.

 Et je te souhaite donc de trouver en toi et en en tes amis l’énergie nécessaire…

 

Je te sens sereine devant ces nouvelles responsabilités professionnelles qui t’attendent et tu puises ton énergie dans l’adéquation entre tes missions et tes valeurs…

 Et je te souhaite donc de continuer à nourrir ces belles valeurs et de pouvoir les partager avec tes collaborateurs.

 

Je te sens bouleversé par tes tensions amoureuses et par la confiance perdue entre vous.

Et je te souhaite donc d’éviter de ruminer sur l’autre ou sur la relation, mais d’accueillir ce que l’insupportable dit de toi, de tes besoins, de tes manques, de tes choix…

 

Je te sens impatiente d’avoir des nouvelles de l’évolution de la maladie de ta maman.

Et je te souhaite donc de pouvoir exprimer cette impatience, de découvrir qu’elle est la manifestation de ton amour, de puiser ton énergie dans cet amour qui veut l’accompagner…


Je te sens heureux de t’épanouir autant dans ta famille que dans ton métier.

Et je te souhaite donc de déguster ton bonheur, de le partager, d’oser être fier de toi…

 

Je te sens perturbée depuis si longtemps, cherchant ce que tu peux faire de ta vie personnelle et professionnelle.

Et je te souhaite donc de te recentrer sur tes belles valeurs et sur tes passions : c’est là seulement que tu trouveras le sens de ta vie et les stratégies pour les mettre en œuvre.

 

Je te sens dans l’insécurité permanente et la peur de ce qui va arriver.

Et je te souhaite donc de moins écouter tous les prophètes de malheur, de chercher ta sécurité dans les ressources que tu portes au fond de toi, et de solliciter le soutien de quelques personnes de confiance.

 

Je te sens excédée par un contexte professionnel où tu n’es ni soutenue ni reconnue.

Et je te souhaite donc de ne pas t’enfermer dans le silence et dans des ruminations toxiques ; je te souhaite de rejoindre celles et ceux qui vivent la même chose que toi dans ton entreprise et de vous serrer les coudes pour chercher ensemble comment réagir…

 

Je te sens épuisée, submergée par la multiplicité des tâches et des responsabilités.

Et je te souhaite donc d’oser te donner des moments pour te ressourcer, de savoir dire non à certaines sollicitations ou injonctions, pour pouvoir dire oui à tes vrais besoins, et pour pouvoir recharger tes batteries comme on recharge un téléphone pour qu’il puisse fonctionner.

 

Je pourrais continuer la liste… Mais à toi maintenant de faire la tienne…



VIVRE L’EMPATHIE au quotidien

 

L’empathie qui ne me met pas à la place de l’autre, car je ne suis pas lui… Et comme le disait Jacque Lacan : Si tu te mets à la place de l’autre, l’autre se mettra où ?

 

L’empathie me tourne vers l’autre, elle me centre sur l’autre, elle me rend disponible à ce qu’il est, à ce qu’il vit, pour l'écouter et l’accueillir tel qu’il est… A la condition que je m’interdise, à ses premiers mots, de chercher quoi lui répondre, quoi lui conseiller, que faire pour l’aider, car alors je me décentre de lui, je ne l’écoute plus, je me suis déjà recentré sur moi, sur ce que je comprends et sur ce que je peux faire…

 

L’empathie des ressentis et des émotions : Je te sens suivi d’un seul mot qui me vient spontanément et que je n’explique pas, attendant que l’autre s’en saisisse ou le rejette et dise lui-même comment il se sent, où il en est, de quoi il a besoin…

 

Alors, accueillant sa réaction à mon Je te sens, émergeront aussitôt des souhaits qui seront nourris de ce qu’il m’aura partagé. Et si je ne dis pas Je te sens, je peux lui dire par exemple : Que désires-tu que je te souhaite ? Et toi, quels vœux formules-tu pour toi cette année ?

 

Vous avez bien compris : cette empathie n’est pas seulement une bonne formule de vœux, c’est une attitude relationnelle sincère et respectueuse à tout moment de l’année !

 

Vous avez bien compris : cette empathie n’est pas seulement une bonne formule de vœux, c’est une attitude relationnelle sincère et respectueuse à tout moment de l’année !


Etre vrai, par Liane FOLY

On pourrait dire les mots

Tout simplement

Ceux qui nous aident

A devenir grand

On se cache

On se ment souvent

Nous on parle trop souvent

D´espoir

Ou d´amour quand

Il est trop tard

Être vrai, être vrai

On pourrait tendre L´oreille s´intéresser A ce que l´autre Peut nous apporter On se gâche On se fâche souvent Nous on se raconte Tous des histoires Ça peut paraître dérisoire

Être vrai

Pourquoi suivre les foules Qui se déchaînent Les idées ou les choix Qu´on ne partage pas Sûrement dignement rester soi On pourrait sublimer Nos différences Ignorer les p´tites choses Sans importance On oublie d´être heureux

Souvent

La semaine prochaine nous poursuivrons ce mois des vœux,

en ouvrant des perspectives : JE DÉSIRE…


Je te sens
.pdf
Télécharger PDF • 512KB

Marc THOMAS






NOTRE ÉMISSION « DIEU DE TOUS LES JOURS » VA ÊTRE RELOOKÉE !

 

-  Nouveau titre : Parole semée, paroles partagées…

-  Nouvel indicatif musical créé spécialement par José Gurdak, un professionnel de la création musicale,

-  Nouveaux contenus faisant plus de place au dialogue avec les auditeurs : pour nourrir les futures émissions, je vous invite déjà à enregistrer vos réactions, remarques et questions sur mon fil WhatsApp : +262 693 419 662 ou à les écrire par mail à parole-semee@orange.fr 

 

Je vous donnerai plus de précisions sur les motivations et le sens de ces changements lors de l’émission d’inauguration de ce nouveau look, en direct sur les ondes de Radio Arc en Ciel, le samedi 3 février, de 9h à 10h.

 

Depuis presque 3 ans, Radio Arc en Ciel a ouvert son antenne à mon émission « Dieu de tous les jours » et je remercie infiniment la radio de m’avoir donné le champ libre, non pour enseigner, mais pour semer, dans l’esprit de mon Blog « Parole semée » qui a pour slogan : ne retiens pas les mots de l’auteur, retiens ce qu’ils font germer en toi.


Vous pouvez écouter ici le changement de générique de l’émission :




RDV le samedi 3 février de 9h à 10h pour le lancement de cette nouvelle formule de l’émission. Je vous y expliquerai les raisons de ces changements de look, de titre et de contenus. Vous pourrez donner votre avis et poser vos questions en direct le samedi 3 février de 9h à 10h sur les ondes de Radio Arc en Ciel.


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page