• Marc THOMAS

Lettre ouverte à Mme Le Pen

Marc THOMAS

Retraité actif

Consultant en Compétences relationnelles,

médiateur, accompagnateur

Originaire de Lorraine et installé à la Réunion depuis 2013


LETTRE OUVERTE à la candidate Marine LE PEN

97419 LA POSSESSION, le 15 avril 2022

Madame Le Pen,


J'ai vous ai écoutée hier soir en meeting à Avignon et ce matin interviewée sur BFMTV.

Je l’ai fait, conformément à mes valeurs d'écouter les candidats que je ne soutiens pas,

et de comprendre celles et ceux qui les soutiennent.

Ce que vous avez dit m'a posé 4 questions :

1. comment s'explique le changement du contenu et de tonalité de votre discours,

entre celle qui défendait l'identité nationale

dans un langage d'extrême droite toujours proche du rejet de l'autre,

et celle qui aujourd'hui veut restaurer les droits du peuple de France

en prônant des valeurs de rassemblement et d'ouverture

pour faire ensemble la France avec nos différences ?

Quelle cohérence entre votre extrême droite d’hier et votre front républicain d’aujourd’hui ?

Une vraie conversion ? ou une stratégie qui permet d'avancer masqué ?


Bien sûr vous nommez des difficultés réelles

et de nécessaires changements à faire dans notre société,

que probablement les politiques précédentes n’ont pas réussi à résoudre.

Mais je n’arrive pas à vous croire quand vous dites n’avoir qu’un objectif :

redonner la parole au peuple. Sinon évidemment, vous auriez cherché des accords

avec cet autre grand représentant du peuple qu’est la France Insoumise !

Je crois d’autant moins à votre « conversion »

que vous envisagez un référendum sur l’immigration :

vous allez faire appel au peuple sur une question ultrasensible

qui déclenche des affects , des peurs et bien des affrontements souvent nauséabonds,

au sein même de ce peuple que vous prétendez rassembler.

On ne légifère pas sur une telle question par l’expression des affects et des peurs.

Il serait plus démocratique de vous appuyer sur une démarche parlementaire

suite au nouveau visage que va avoir l’assemblée parlementaire.

2. j'ai entendu vos projets pour le pouvoir d'achat, pour les changements de société...

Ça peut faire envie, quelqu'un qui vous dit qu'elle va vous rendre la vie plus facile...

Sauf que vous ne dites comment vous allez faire, sauf les modifications de TVA...

Mais comment allez-vous compenser le manque à gagner de cette TVA ? Comment allez-vous financer les dégrèvements fiscaux que vous annoncez ?

Car la TVA et la fiscalité ne vont pas dans les poches des gouvernants,

mais elle financent les services du peuple...

C’est peut-être pour cela que tant de personnes compétentes de tous bords

alertent sur les dangers d’effondrement économique de votre programme. Quelle garanties économiques fiables leur donnez vous ?


3. vous dites que vous allez changer l'Europe,

au nom de la prééminence de l’intérêt des français.

Mais vous ne nous dites jamais ce que serait la France aujourd’hui,

son économie et sa place dans le monde, s’il n’y avait pas d’Europe.

Quant aux changements que vous voulez instaurer en Europe

vous ne dites rien sur la manière dont vous allez vous y prendre. Oui vous allez rencontrer les dirigeants et les instances européennes.

Mais croyez-vous vraiment qu’ils vous attendent comme un sauveur

et sont prêts à se soumettre ?

4. Vous accusez le Président Macron de laisser des milliards de dettes.

Certes ses choix de société et sa gestion économique peuvent être interrogés.

Mais une grande partie de la dette est liée aux « quoi qu’il en coûte » du Covid.

Fallait-il que la France n'apporte aucun soutien aux entreprises ni à l'emploi ?

Quels qu’aient été les manques de la politique hospitalière depuis plus de 30 ans,

fallait-il ne pas réorganiser des services en urgence ?

Fallait-il faire payer les soins aux malades et le vaccin aux vaccinés ?

Fallait-il qu'il n'y ait ni chèques énergies, ni de baisse des prix du carburant ?

Combien de dettes va coûter à l'Etat votre baisse ou votre suppression de la TVA ?

Vous savez qu’une grande partie des dettes du Covid seront remboursée par l’Europe :

peut-être serait-il bien d’y penser avant de juger l’Europe

et de vouloir donner priorité à la Nation…


Ce n’est pas en défenseur de Macron que je vous écris. Je lui ai d’ailleurs écrit à lui aussi une autre lettre ouverte

téléchargeable ici : https://www.parole-semee.com/post/lettre-ouverte-a-m-macron


Je fais partie de ce peuple de France qui n’appartient à personne,

ni à vous, ni à M. Macron ni à aucun autre candidat.

Celle ou celui qui sera élu le 24 avril ne sera pas élu par le Peuple,

mais par une minorité de français qui souvent auront voté contre plutôt que pour…

Il restera alors à l’élu ou à l’élue à se mettre à l’écoute

des composantes multicolores de ce peuple

dont beaucoup ne se seront pas senties entendues, ni par vous ni par votre challenger !


Marc THOMAS

mt974@orange.fr



Blog personnel : https://www.parole-semee.com

Site Internet professionnel : https://competences-relationnelles.com/ocean-indien/

Facebook perso : https://www.facebook.com/marc.thomas.974/


107 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône