• Marc THOMAS

En colère

Dernière mise à jour : 20 mai 2021




Elle m’écrit :

« Si j’écoute ma colère et que je la fais sortir,

il y a la vie qui jaillit directement ! »


Pourtant la colère fait souvent jaillir la violence et la mort !

C’est la colère qui est projetée et « vomie » sur l’autre :

elle s’exprime en « tu » qui insulte, accuse et règle ses comptes,

en regards assassins et en gestes qui font mal. Cette colère-là ne libère rien d’autre que de la violence,

elle me maintient « hors de moi » dans la hargne et la vengeance.


Il est une autre manière de vivre la même colère :

celle qui ne parle plus de l’autre mais de moi :

elle s’exprime en « je » pour exprimer ce que je ressens :

l’insupportable, mes limites, ma souffrance…

il s’agit alors de sortir MA colère pour sortir DE la colère.

Comme un blessé qui ne se préoccupe plus de l’objet qui a blessé

mais seulement de sa blessure à désinfecter,

de sa souffrance à apaiser…

elle me réajuste « en moi » restaurant mon intégrité


Si tu avais fait taire ta colère, ou si tu avais agressé l’autre,

tu serais encore dans l’aigreur et dans la rumination…


Mais dès que tu sors ta colère en mots, larmes et ressentis,

tu sors DE la colère, tu fais baisser l’intensité émotionnelle

et tu canalises tes réactions en restaurant le lien

entre ton cerveau qui régule et ton cœur qui jaillit.


Tu ressens l’apaisement et le retour de l’énergie :

ta force intérieure a grandi et te permet de faire face…

En-colere
.pdf
Download PDF • 293KB

Marc THOMAS

parole-semee@orange.fr

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône