• Marc THOMAS

Re-suscités

Dernière mise à jour : 17 avr. 2021

PLONGER DANS LA VIE


En cette fête de Pâques, les chrétiens fêtent leur plongée par le baptême dans la mort et la résurrection du Christ. Mais quel sens cela a-t-il pour la vie et le salut de l’humanité ?


Célébrer la liturgie de Pâques, c’est cela :

Au cœur de nos obscurités, le feu pour réchauffer, rassembler, illuminer surtout.

Au cœur de nos silences, la Parole proclamée, suscitant notre réponse.

Au cœur de nos déserts, l'eau comme une source vive pour féconder.

Au cœur de nos attentes et de nos désirs, le pain pour le corps, le vin pour l'Alliance.


Le baptême n’est pas une idéologie, mais une expérience à faire, à vivre corporellement.


Plonger dans la vie, c'est toujours prendre le risque de passer par la mort.

Passer sur l'autre rive.

Plonger dans l'eau qui peut noyer,

pour surgir de l'autre côté dans la vie régénérée.

C’est le sens du baptême des chrétiens.


C’est aussi le sens de nos vies quotidiennes, parfois difficile à décrypter :

passer par la désillusion, par l'échec, par toutes les formes de mort quotidienne,

jusqu'à l'espoir qui fait repartir, jusqu'à l'amour qui permet d'y croire à nouveau.

Nous passons chaque jour de la mort à la vie

Notre vie est un baptême : une plongée dans les risques et les merveilles de la vie.


Le baptême n’est pas une religion, mais une renaissance :

le Christ est en nous, « à la vie, à la mort » !


JÉSUS : UN VIVANT QUI NOUS ÉCHAPPE



En cette nuit de Pâques,

les chrétiens se réjouissent de la résurrection de Jésus :

enfin ils vont pouvoir le revoir, le retrouver, être avec lui…

Et pourtant…

Ressuscité, Jésus n'est plus accessible directement !

Comme au premier matin de l'évangile :

les femmes doivent d’un tombeau vide et d’un ange

qui leur déclare : « il n’est pas ici car il est ressuscité ! »

Elle ne le rencontrent qu’après pour entendre qu’il les précède ailleurs ! (Mt 28, 1-10)…

Les apôtres ne pourront le voir qu'en passant par la confiance au témoignage de ces femmes,

et il leur faudra du temps, trouvant d’abord ces propos « délirants » (Lc 24,11) avant d’aller chercher eux-mêmes, ne trouvant que des traces sans preuve :


« Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. » Lc 24,24)

Expérience décevante : eux comme nous aimeraient tant avoir des preuves et le tenir en main.

Mais aussitôt reconnu, il disparaît, et appelle à le retrouver ailleurs !


Sur la route d’Emmaüs, il marche avec ses amis à l’écoute de leur désespoir,

puis leur donne un enseignement qui n’a aucun effet sur eux (!)…

C’est seulement quand il entre avec eux et partage le pain qu’ils le reconnaissent…

Mais il disparaît dès qu’il est reconnu, non pour jouer à cache-cache

mais pour qu’ils se remettent en route, dans le bon sens, sur les chemins de leur vie.


Le ressuscité ne se donne pas à voir d’abord

dans l’intimisme des chants, des bougies et de l’encens :

attention à ne pas le confondre avec la chaleur intime des cocons dont nous avons besoin !

Ces cocons risquent de n’être que les tombeaux vides de nos illusions,

jusqu’à ce que nous entendions : « il n’est pas ici car il est ressuscité ! » (Mt 28, 6)

et c’est sur les sur les chemins du monde qu’il nous précède !


RE-SUSCITER pour SUSCITER


L’important n’est pas que Jésus soit ressuscité !

L’important c’est que chacun de nous est « re-suscité »,

suscité à vivre, à aimer, à créer…

suscité à reprendre son chemin de vie là même où il est dans le désespoir et la lassitude !


Dans la nuit de Pâques, les chrétiens marchent dans la nuit lumière à la main.

Redevenir des femmes et des hommes en marche.

L’objectif n’est pas de porter des bougies dans la nuit,

mais d’avoir, dans les nuits du monde, des regards, des paroles et des actes lumineux !



Dans la nuit de Pâques comme en chaque Eucharistie,

les chrétiens communient au même pain de Résurrection

et à la même coupe d’Alliance.

Ce n’es pas un geste sacré réservé à des « purs » !

Il s’agit de communier à la source de la vie,

pour communier aussi dans la fraternité

Et pour aller à notre tour communier à tous les non-croyants

qui se mettent au service de l’Homme, et ensemble,

communier à l’humanité blessée, affamée et assoiffée :

« Donnez-leur vous-même à manger » (Lc 9, 13).


Il ne s’agit pas de s’agenouiller devant Dieu, mais de s’agenouiller devant l’humanité

comme Jésus se penchant sur les malades ou s’agenouillant en serviteur pour laver les pieds…

« Et le Verbe s’est fait chair… et il a habité parmi nous. » (Jn 1,14)


L’unique vocation des chrétiens, sous des formes si différentes :

susciter et re-susciter l’espoir de tout homme…

susciter et re-susciter la vie, l’amour, la créativité…

susciter et re-susciter des perspectives d’espoir pour l’humanité…


Ainsi nous ne nous contenterons plus de célébrer les sacrements,

nous serons sacrements du salut,

« sacrements »

c’est-à-dire signes visibles, concrets et agissant d’un salut en cours pour l’humanité.


« Allez dire à mes disciples que je les précède en Galilée (c’est-à-dire aux carrefours des nations) c’est là qu’ils me verront ! » (Mt 28, 10)


« Pourquoi restez-vous là à regarder le Ciel ? » (Ac 1, 11)


« Il vint à Nazareth, où il avait été élevé

(le lieu de sa vie quotidienne d’homme normal pendant 30 ans)

On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :

L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé

porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,

annoncer aux captifs leur libération,

et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue,

remettre en liberté les opprimés,

annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.

Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire :

« Cette parole de l’Ecriture, c’est AUJOURD’HUI qu’elle s’accomplit . » (Lc 4, 18-21)

Re-susciter
.pdf
Download PDF • 252KB

Marc THOMAS

ddtlj@orange.fr

https://www.facebook.com/Dieudetouslesjours

https://www.parole-semee.com/dieu-de-tous-les-jours

82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône