• Marc THOMAS

Stop au dénigrement

Dernière mise à jour : 11 mai 2021


Sur Facebook ou dans des conversations de rue,

des jugements à l’emporte-pièce et parfois injurieux…

S’il n’est pas de mon « camp », peu importe ce qu’il,

c’est nécessairement n’importe quoi !


Stop au terrorisme relationnel quotidien : il met le feu à nos sociétés !

Vous n’arriverez pas à me changer (et réciproquement certainement).


Je serai toujours un convaincu

que la vérité n’appartient jamais à un camp,

que l’erreur éventuelle ne condamne pas la personne

quelles que soient ses fonctions ou ses responsabilités.

J’interrogerai la responsabilité de celui qui a posé l’acte,

je dénoncerai l’acte si nécessaire, sans jamais juger la personne.


Je serai toujours un convaincu que le débat démocratique

nécessite de savoir écouter ce que l’autre dit

écouter sans a priori et avant d’interpréter,

pour négocier ce qui est nécessaire au vivre-ensemble.


Je serai toujours un convaincu que personne « n’a » la vérité :

seul celui qui cherche la vérité aux multiples facettes

entend la voix de l’humanité et trouve sa voie…



Toi qui dénonces si facilement, j’ai besoin de toi

pour entendre fermement mais respectueusement ton désaccord.

Le monde aussi a besoin de toi. Ceci suppose trois conditions :

écouter l’autre sans préjugés

dénoncer l’acte sans juger la personne

et passer des dénonciations aux propositions.


S’il manque une seule de ces conditions dans nos comportements,

nous ne faisons qu’attiser le feu que nous accusons l’autre d’allumer.

Stop-au-denigrement
.pdf
Download PDF • 179KB

Marc THOMAS parole-semee@orange.fr

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône