top of page
  • Photo du rédacteurMarc THOMAS

Se séparer pour se relier

Dernière mise à jour : 5 juin





 

Je me sépare pour être vivant

 

Je me sépare pour être moi

Je suis né en me séparant de ma mère…

Je suis sorti du ventre , et du « dedans l’autre »

pour être en face-à-face et présenter mon visage.

Ils m’ont donné un prénom et une identité spécifique :

je suis unique et différent des autres.

Ils ont coupé le cordon, ils m’ont sevré,

pour que j’accède à l’autonomie…

 

Je me sépare pour être vivant

Dans le récit symbolique où la Bible décrit la création,

« la terre était informe et vide » (Gn 1, 2).

Pour créer, Dieu parle et sépare, et la vie surgit…

La science décrit et démontre la création de toute vie

à la fois séparation, multiplication et agrégation des cellules.

 

Je me sépare pour entrer en relation

M’enraciner en moi pour me libérer de la peur de l’autre,

Oser être moi pour émerger du fusionnel et de la confusion,

Croire en moi pour quitter la dépendance affective,

Me sentir libre pour aller vers l’autre sans risque,

M’aimer moi-même pour pouvoir aimer l’autre…

 

Intimement séparés

Dans toute relation, nous sommes trois : toi, moi et notre relation.

C’est la seule façon de se rencontrer sans fusion ni domination.

Juste distance qui laisse un espace à la souplesse de la rencontre.

A la fois s’attirer et se respecter, se rapprocher et se protéger

se rejoindre et se distinguer, respirer le même air, mais chacun son rythme,

ressentir ensemble et  différemment, intimes et distanciés…

Pour être complémentaires et créer ensemble…


Le bonheur d’être soi séparé ET au milieu des autres !




AUDIO SPOTIFY   cliquer ici


VIDÉO YOUTUBE




Mots-clés :

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page