• Marc THOMAS

Chiche ! 3. Changeons de culture

une société brutale, quelle attitude évangélique?


1. CHICHE ! Prouvez-nous que vous avez changé ! (à écouter et lire en cliquant ici)

2. CHICHE ! Investissons-nous ! (à écouter et lire en cliquant ici)


3. CHICHE ! Changeons de culture



Dans cette série de 3 émissions, je vous partage la manière dont j’ai vécu les élections présidentielles et dont je vivrai les élections législatives. Je n’ai pas du tout l’intention d’entrer ici dans un débat électoral. Je voudrais seulement vous partager mes tentatives de réponse personnelle à la question suivante :

dans ce contexte brutal et qui déclenche la violence et fracture la société, comment se positionner de manière évangélique ?

Je cherche comment être évangélique en prenant au sérieux les tensions et les mécontentements et en cherchant à dire non à la haine et à la brutalité sans éviter le vrai débat. Dans la 1ère émission, je disais « Chiche ! » à nos élus et spécialement au Président, pour prouver par des actes qu’il écoute les colères et change de méthode. Dans la 2de émission, je nous disais « Chiche ! » à nous-mêmes, nous invitant à sortir des affrontements haineux et verrouillés, et à changer de postures pour à la fois s’affirmer, écouter et construire ensemble des solutions nouvelles par la concertation et la négociation. Je vous invite à vous reporter à ces émissions et à leurs textes publiés sur mon blog :

www.parole-semee.com Vous percevez bien dans mes propositions que je ne propose pas de faire des concessions pour se supporter. Car je ne crois pas que ces concessions soient un gage de succès : il y en a toujours qui font plus de concessions que d’autres et qui finissent par subir la domination de quelques-uns. Ce que je propose, c’est véritablement un changement de culture, et voici trois outils pour nous permettre d’entrer dans cette démarche.

1. Quitter les regrets et lamentations et choisir de construire notre vie partagée conformément à nos valeurs :


2. CHANGER DE CULTURE passer du combat au débat, du chacun pour soi à la solidarité,

de la dénonciation systématique à la proposition constructive

3. POUR CONCLURE…


Après les élections

ou dans ma vie quotidienne,

ou encore dans mon entreprise...

...je me sens

déçu ? incompris ? méprisé ?

laissé pour compte ?

Deux chemins s’ouvrent à moi :

celui de la victimisation,

nourri de rancœur et de dénigrement,

de rumination et de jugement,

d’accusation , de rejet et de haine…

Je m’y intoxique moi-même

d’aigreur et de désespérance

qui me font violence et me détruisent

ou qui veulent détruire l’autre…

Chemin mortifère, toxique et violent…

Ou bien

dénonçant les vraies injustices

tout en cessant d’accuser l’autre

d’être responsable de tous mes maux

(car l’accuser et attendre qu’il change

c’est encore me soumettre à lui),

choisir le chemin du relèvement

où j’affirme mes choix librement,

tout en acceptant les conséquences de ces choix,

où je choisis le débat constructif et la négociation

dans l’affirmation de moi et le respect de l’autre,

où je nomme les désaccords non pour abattre l’autre

mais pour co-construire des solutions nouvelles…

Seul chemin démocratique

permettant d’être soi au milieu des autres…


Quand l'autre me dit qu'il a entendu ma colère,

je ne suis pas obligé de le croire, mais…

plutôt que m’intoxiquer en le dénigrant encore,

je peux lui dire "chiche !"


CHICHE-3-changeons de culture
.docx
Download DOCX • 1.11MB

Marc THOMAS - mai 2022

parole-semee@orange.fr

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône