• Marc THOMAS

Récriminations


A PROPOS... Covid - Vaccin - Pass sanitaire…


Lettre à vous mes amis : nous avons fait des choix différents…


6ème partie : RÉCRIMINATIONSS



Lu sur Facebook, parlant du Président de la République :

« Quand un mec qui n’a pas fait son service militaire te dit qu’on est en guerre,

c’est comme ci un puceau te racontait ses histoires de cul »

Ce message se voulait ironique. Dans le contexte actuel, je l’ai entendu comme agressif.


NOUS AVONS TOUS LE DROIT DE N'ETRE PAS D'ACCORD

avec des décisions politiques, et même d'être en colère !


Mais quand tu relaies le message ci-dessus, tu penses vraiment :

qu’une infirmière qui n’a pas été malade ne peut pas comprendre et soigner un patient ?

qu’une femme qui n’est que femme ne peut pas comprendre un homme et réciproquement ?

qu’un enseignant qui a tout réussi ne peut pas accompagner un élève en difficulté ?

qu’un prêtre ou un psy célibataire ne peut pas écouter et accompagner des couples ?

Etc.


MESSAGE D’ALERTE AUX POLITIQUES ET DÉCIDEURS

Les citoyens peuvent attendre d’eux avec exigence,

qu’ils cherchent davantage l’exemplarité que le goût du pouvoir. Il est urgent que tous ajustent ou modifient leurs pratiques,

pour être réellement à l’écoute des vrais besoins des citoyens,

dans la probité et le service du bien commun…


Pour rendre efficace cette exigence,

QUEL INTERET A METTRE DU FIEL ET DE L’AIGREUR dans une période d’infection relationnelle ?

Nourrir la récrimination polluante serait-il la meilleure manière de changer la société ?

d’apaiser les tensions pour construire le bien-être ?


CES RECRIMINATIONS EXPRIMENT D’ABORD NOS REFUS ET NOS COLERES :

nous accusons les autres, alors que ça parle de nous

quand nous ne nous sentons pas écoutés et reconnus.

Elles expriment aussi nos difficultés à vivre, économiquement et moralement…

Elles expriment nos peurs et nos fatigues, notre mal-être et notre dépendance des autres

quand nous n’arrivons plus prendre soin de nous…

Elles cristallisent souvent bien d’autres malaises qui trouvent là une occasion de s’exprimer.

Tout cela, bien sûr, il faut l’écouter et en prendre soin plus que cela n’a été fait !

Mais est-ce vraiment en s’acharnant sur les autres

que nous nous mettrons dans une énergie positive pour vivre mieux ?


IL Y A D’AUTRES MOYENS PLUS CONSTRUCTIFS d’exprimer nos désaccords ou nos ras-l’bol :


Plutôt que de ruminer nos récriminations et nos invectives,

Il s’agit de prendre soin de nous…

de dire non en proposant des alternatives…

de dépasser la pensée binaire du « j’ai raison-t’as tort »

en apprenant l’écoute réciproque et la négociation…

de mettre en œuvre nos énergies positives, et de rejoindre des personnes de confiance…

d’affirmer nos choix, tout en assumant leurs conséquences de façon responsable…

de s’investir dans le débat démocratique…


Des associations, des groupes de citoyens et même des projets politiques

s’y emploient activement, faisant souvent moins de bruit médiatique…

Ils permettent de remplacer la récrimination par l’investissement,

de transformer nos légitimes colères en énergie constructive…


6-Recriminations
.pdf
Download PDF • 218KB

Marc THOMAS

parole-semee@orange.fr

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône