top of page
  • Photo du rédacteurMarc THOMAS

S'aventurer vers la libération




Ce dimanche 19 novembre 2023, j’ai regardé sur Antenne Réunion l’émission 52mn Actualités intitulée : « Superstitions, esprits, sorcellerie : La Réunion, terre de croyances ». Tant de pratiques héritées d’une histoire multiculturelle, transmises de générations en générations.

 

Depuis que je suis arrivé à la Réunion en 2006, j’ai eu l’occasion d’entendre parler ce ces croyances, de ces superstitions. J’ai entendu des personnes se disant possédées par des esprits mauvais. J’ai vu des objets qui évoquent des pratiques de sorcellerie. Je connais des chrétiens qui pratiquent l’Évangile et croient en Jésus-Christ de manière sincère, mais qui croient aussi aux esprits maléfiques et s’en protègent par des actes rituels issus de leurs cultures et religions d’origine.

 

Le zoreil que je suis n’a aucunement l’intention d’énoncer des vérités ni des jugements sur ces pratiques. Je n’en ai pas la connaissance de l’intérieur, je respecte profondément ceux qui ont besoin de ces pratiques pour se sentir en sécurité. Je n’ai pas fait le travail nécessaire qui me permettrait de maîtriser ce sujet et de donner un avis légitime.

 

Je voudrais seulement partager deux convictions qui me viennent chaque fois que je rencontre des personnes qui partagent ces croyances et parfois les pratiquent.

 

DE LA DÉPENDANCE DANS LA PEUR A L’AUTONOMIE DANS LA LIBERTÉ

 

Dans ces croyances et ces pratiques, je sens beaucoup de peurs : comme si nous ne vivions pas seulement dans ce monde visible, comme si nous étions entourés en permanence d’un monde invisible qui cherche à nous influencer, à nous envahir, à nous manipuler.

 

Comme si nous étions des marionnettes sous influence, manipulés par des forces et des esprits qui le plus souvent nous veulent du mal, à qui il faudrait offrir des sacrifices pour nous en protéger.

 

Il me semble que cela vient d’une peur originelle devant tout ce que nous ne maîtrisons pas dans le monde. Quand je vivais en République Centrafricaine, les habitants identifiaient l’orage à un Dieu dont ils avaient peur, et ils devaient tous taper sur des casseroles et faire du bruit pour éloigner le Dieu de l’orage. Peut-être simplement parce qu’ils ne savaient pas comment se protéger de la foudre. Parce qu’ils sont mystiques qui voient du divin dans l’incontrôlable, parce qu’ils ne sont pas des scientifiques qui vont inventer le paratonnerre.

 

Je connais bien des chrétiens qui vivent leur foi dans ce même esprit : s’il leur arrive un souci ou un drame, ils se demandent ce qu’ils ont fait au Bon Dieu pour que ça arrive. S’ils veulent progresser, ils commencent par prier Dieu de leur donner ce qu’ils demandent plutôt que de se demander comment ils pourraient eux-mêmes le créer. Parfois certains allument des cierges pour obtenir une grâce, sans découvrir qu’ils ont en eux-mêmes les talents et les capacités qui leur permettent d’aller chercher ce dont ils ont besoin.

 

Dans ces derniers siècles, les sciences nous ont appris que ce n’est pas un Dieu qui fait la pluie et le beau temps : par ses recherches et son intelligence, l’homme peut expliquer le monde et ses dysfonctionnements. Par sa créativité, l’homme peut trouver des outils et des stratégies pour se protéger et pour évoluer. Par ses volontés de puissance, l’homme peut aussi utiliser le monde à son seul profit et le détruire.

 

La science nous apprend ainsi que l’homme n’est pas une marionnette entre les mains des esprits invisibles, mais qu’il est responsable et capable d’apprivoiser le monde, d’en décoder les fonctionnements et de poursuivre l’œuvre créatrice.

 

Alors je vous pose la question, à vous qui croyez que nous sommes entourés d’esprits qui nous veulent du mal : comment cela est-il cohérent avec ce que vous faites quand vous travaillez, quand vous créez, quand vous apprenez à vous servir ou à vous protéger de tout ce que la nature vous offre ? J’aime ces tisaneurs qui respectent la nature, cherchent à comprendre les opportunités et les dangers des plantes, et mettent leurs compétences au service de la santé de tous…

 

Le monothéisme a été un immense progrès pour l’humanité : le monde n’est plus dirigé par des dieux et des démons invisibles au pouvoir desquels nous serions soumis. Il n’y a qu’un seul Dieu, et tous les monothéistes affirment que ce Dieu n’est qu’amour !

 

Quand je lis l’Evangile, je découvre un Dieu qui fait de nous des hommes et des femmes libres, délivrés de tous ces faux esprits que nos peurs ont créés. Il se présente toujours comme celui qui réduit les démons au silence et les fait sortir de l’homme possédé (Mc 1, 21–28 et Lc 4,31–37.)

 

Je vous invite à vous aventurer sur ce chemin de libération !

Je vous invite à vous aventurer au cœur d’un monde où vous vous sentez aimés.

 

SE PROTÉGER DE TOUS CEUX QUI PRENNENT LE POUVOIR SUR MOI

 

Je ne suis pas spécialiste de la sorcellerie, et je laisserai les personnes compétentes nous dire comment s’en défaire.

 

Je sais seulement que les autres prennent sur nous le pouvoir que nous leur laissons prendre. Si je fais une confiance aveugle à une personne, je vais faire tout ce qu’elle me dit, je vais me mettre à penser comme elle, à prendre les mêmes postures…

 

Moi qui écris et qui parle, je me souviens d’une période de ma vie où je croyais bon de faire relire tout ce que j’écrivais à une personne à qui j’avais fait appel pour m’aider à sortir d’une mauvaise passe. Et chaque fois qu’elle me lisait, elle me disait qu’il ne fallait pas que je m’exprime comme ça, et elle me dictait ce que je devais dire… J’ai fini par croire qu’elle parlait mieux que moi et que j’étais moins bon qu’elle. J’étais seulement devenu son esclave et mon intelligence en était altérée.

 

Si je crois que le sorcier a le pouvoir de faire du mal ou du bien, à moi ou à l’autre, c’est moi qui lui donne ce pouvoir ! Si je crois qu’un objet laissé au milieu du chemin est un mauvais sort, c’est moi ou la croyance de toujours qui lui attribue ce pouvoir. Un autre passera à côté de l’objet sans y croire et n’en sera pas influencé ! Quand nous croyons dur comme fer un gourou, un sorcier ou une croyance, sans jamais l’interroger, nous y restons esclaves, nous y restons soumis.

 

Combien de gens font confiance à des gourous auto-proclamés pour leur dire ce qu’ils doivent faire, sans même vérifier s’ils ont la moindre compétence…

 

Combien de gens vont voir des sorciers qui vont leur faire croire qu’avec quelques pratiques magiques ils vont jeter un sort à quelqu’un ou ils vont vous faire gagner à tous les coups…

 

Ces manipulateurs se nourrissent surtout de votre misère et vous y emprisonnent, ayant intérêt à vous faire croire qu’eux seuls ont le pouvoir de vous en sortir pour vous attacher à eux, vous rendre dépendants… Ils ont aspiré nos seulement votre porte-monnaie, mais aussi votre bon sens et la force que chacun a en lui pour trouver une issue et reconstruire sa vie.

 

Certes parfois nous ne pouvons pas nous en sortir tout seul. Seule la solidarité, le soutien, la confiance peuvent nous aider à traverser des périodes difficiles et à en sortir grandis… Les seules personnes qui peuvent vraiment nous aider sont celles qui nous accompagnent dans l’écoute et le respect, sans nous donner les solutions, mais en nous soutenant quand nous cherchons par nous-mêmes les chemins et les moyens de sortir des faux pas et de nous relancer dans la vie…

 

Quand mon ostéopathe me soigne, elle me demande d’abord si j’ai fait moi-même les exercices qu’elle m’avait indiqués. Et quand je pars, elle me rappelle ces exercices à poursuivre…. Quand je vais chez le médecin, ce n’est pas lui me guérit : le médecin me soigne, c’est mon corps qui guérit grâce à ses soins. Le critère d’un bon « guérisseur », c’est la manière dont il me rend acteur de la recherche de mon bien-être.

 

Quand Jésus guérit des malades, il ne le fait jamais comme un sorcier ni comme un magicien. Il commence par demander au malade ce qu’il veut : Que veux-tu que je fasse pour toi ?  Et toujours il dit : ta foi t’a sauvé : ta foi, c’est à-dire ton initiative et ta confiance : tu t’es levé, tu as demandé, tu viens remercier : tout cela, c’est toi qui le fais, et c’est toi qui te sauve !

 

Je vous invite à vous aventurer sur ce chemin de la confiance en vous,


Je vous invite à vous aventurer sur votre chemin en recherchant des personnes de confiance et en vous protégeant de tous ceux qui ont une influence maléfique et toxique…


Je vous invite à vous aventurer en vous appuyant sur vos valeurs, votre bon sens et vos capacités d’aimer : ces forces-là sont bien plus fortes que toutes les forces maléfiques inventées pour vous maintenir en esclavage !


 

DIEU FAIT DE NOUS EN JÉSUS-CHRIST DES HOMMES LIBRES

(Rimaud/Crüger/Studio SM)



Dieu fait de nous en Jésus Christ des hommes libres ;

Tout vient de lui, tout est pour lui, qu'il nous délivre.


1  Peuple de Dieu reçois de lui ta renaissance :

Comme un pasteur, il te conduit où tout est grâce.


2 Peuple habité par son Esprit, heureuse Église,

La voix du Père t´a choisi : maintiens son signe.


3 Peuple choisi pour annoncer une espérance,

Montre ton Christ : il t´a chargé de sa présence.


4 Peuple choisi pour témoigner de l'Évangile,

Laisse sa vie te ranimer aux sources vives.


5 Peuple choisi pour devenir un peuple immense,

Monte au calvaire où doit mourir ta suffisance.


6 Peuple choisi pour être un feu au cœur du monde,

Passe au plus bas, fais comme Dieu : n´aie pas de honte.


7 Peuple choisi pour exister dans la prière,

Prends en tes mains le monde entier et sa misère.


8 Peuple choisi pour l´unité de tous tes frères,

Ouvre tes bras et reconnais les dons du Père.


9 Peuple choisi pour son festin et pour la Pâque,

Ne goûte plus qu'au vrai levain de ses Passages.


10 Peuple choisi pour présenter l´unique offrande,

Dieu t´a fait grâce et t'a aimé : rends-lui sa grâce.


11 Peuple choisi pour être un jour son corps de gloire,

Fixe tes yeux sur les parcours de son histoire.


12 Peuple pécheur et justifié, ta foi te sauve ;

Ivre de joie tu peux entrer dans son Royaume.


13 Gloire à Jésus, maître de tout, roi de la terre !

Gloire au Messie qui fait de nous un peuple prêtre !



S'aventurer vers la libération
.pdf
Télécharger PDF • 499KB

 

Posts récents

Voir tout

Comments


  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page