• Marc THOMAS

Sortir de la peur... Quelles peurs ?


Quand la peur te prend, elle risque vite de t’envahir… Elle te stresse… elle te tétanise… elle t’empêche de vivre… Ta peur, alerte passagère qui peut te sauver la vie,

peut s’installer comme un virus

qui détruit ton envie, ton désir, ton énergie… Tu interprètes tout à travers ta peur…

Tu t’identifies à ta peur…

Et tu deviens ta peur !


Comment sortir de ce cycle infernal de la peur ?

1. LES SITUATIONS DANGEREUSES : ces peurs qui viennent du dehors


Un tremblement de terre, un accident de voiture,

un passage dans un quartier peu éclairé la nuit...


Déclenchées par un danger ou par un sentiment d'insécurité,

ces peurs sont un signal d’alerte qui peut nous sauver la vie !

Mais les traces de ces peurs peuvent rester en nous comme des résurgences :

le traumatisme se réveille à chaque nouvelle situation semblable.


Comment sortir du danger et de la peur ?


Remercie ta peur de t’avoir donné le signal du danger ! Un Général écrit :

« Le jour où mes soldats n’ont plus peur, il se mettent en danger

car ils ne sont plus sur leurs gardes et en vigilance ».


Sors du cercle vicieux en remerciant :

exprime la gratitude à ton être intérieur qui a déclenché le signal d’alarme,

et t’a permis de mettre en œuvre tes capacités de vigilance et de protection !

Au lieu de ruminer et de raconter partout le danger ou l’agresseur,


Protège toi en décodant le précieux message de cette peur !

Si tu as peur, c’est que quelque chose de précieux pour toi est en jeu :

de quoi te parle cette peur ? de quel danger pour toi ou tes proches ?

Au lieu de te fixer sur le danger et de rester dans la méfiance et la crainte,

centre toi sur ce que cette peur t’a révélé de précieux :

ton intégrité, ta fragilité, ta fatigue, ta santé… tes désirs et tes besoins non respectés… tes valeurs exposées et bafouées … ton amour blessé…

 

2. LA PEUR DE SOI : ces peurs qui viennent du dedans


Peur de moi

Peur d'être incapable, peur de l'échec...

Peur de ne pas savoir, de ne pas pouvoir…

Une peur qui ronge de l’intérieur,

qui tétanise, qui emprisonne...

Une peur qui me « dé-figure », qui me dévalorise à nos propres yeux,

et me met en difficulté face aux autres que je crois meilleurs que moi…


Cette peur vient d’un manque ou d’un traumatisme :

Manque de signes de reconnaissance hier ou aujourd’hui…

Dévalorisation au temps de nos apprentissages…

Déstabilisation sous la pression des résultats ou de l'autorité…

Violence subie jusqu’à la honte et la culpabilisation…

Violence subie parfois dans l’enfance, ou il y a très longtemps,

qui a laissé des traces traumatiques qui se réveillent à chaque instant…

Au point de nous faire croire que nous ne sommes pas assez forts pour résister...

alors que ce sont les poids posés sur nos épaules qui sont trop lourds !


Comment sortir de ces traumatismes intérieurs ?


Plus je me culpabilise de ces peurs, plus je me juge,

et plus je réinfecte mes blessures…

Pour les désinfecter et les cicatriser,

il faut d’abord reconnaître d’où elles viennent, ce qui les a déclenchées...

Nommer et accueillir le traumatisme et les ressentis qu’il a générés…

« mettre des mots sur les maux »,

devant une personne bienveillante qui va accueillir mes mots,

valider ma blessure, et contribuer ainsi à la désinfecter…

Ainsi ma blessure cicatrisée sera moins sensible,

elle ne prendra plus toute la place,

je retrouverai ma source, mes désirs, mon énergie de vivre,

Ainsi la confiance en moi va émerger et me permettre de m’affirmer !

 

3. LA PEUR DE L'AUTRE : ces peurs qui viennent des relations


J’ai peur de ne pas « faire le poids »…

Peur du regard de l’autre sur moi, peur de ce qu’il va penser...

Peur des moqueries, de l’agressivité, de la violence…

Peur de me laisser manipuler, dominer, écraser…


… Et mes relations sont biaisées !

Peur de dire ce que je pense, ou de ne pas savoir quoi dire… et je me tais…

Peur de déplaire et d’être rejeté… et je cherche toujours à faire plaisir à l’autre…

Peur d’être abandonné… et je n’ose pas dire non !

Peur d’être défié ou piégé… et je m’efface ou me fais tout petit…


Comment sortir de ces modes relationnels déstabilisants ?


Découvrir que l’autre me regarde toujours à travers ses propres lunettes :

ce qu’il apprécie ou condamne parle d’abord de lui, de ce qu’il aime ou de ce qu’il rejette…

Découvrir que les jugements qui sont portés sur moi ne parlent pas de moi,

mais de ce que l’autre attend ou de ce qu’il ne supporte pas…


Quand une relation est toxique, quand l’autre me traite en objet,

il n’y a que deux solutions : me protéger comme on se protège du cyclone

ou m’enfuir comme on s’enfuit devant l’incendie ou l’explosion.


Et puis appeler au secours, comme appelle à l’aide celui se noie !

Plutôt que de passer son temps à ruminer sur les personnes toxiques qui m’entourent,

chercher des relations sécurisantes, des personnes respectueuses et bienveillantes :

il y a toujours des personnes ou des groupes prêts à m’accueillir et à me soutenir.

Et ainsi restaurer ma dignité et mon intégrité !


22-4-Sortir de la peur-1
.pdf
Download PDF • 315KB

Marc THOMAS

parole-semee@orange.fr



à suivre dans quelques jours : SORTIR DE LA PEUR, C'EST TOUJOURS...






46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône