• Marc THOMAS

Regarde au coeur

Dernière mise à jour : 12 mars 2021

Un regard qui transperce les misères

et révèle des pépites insoupçonnées…


Voyant les foules,

Jésus gravit la montagne.

Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.

Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :

« Heureux les pauvres de cœur… Heureux… Heureux… » (Matthieu 5, 1-12)


Voyant les foules…

Quelques temps après, Matthieu écrit ceci :

Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles

parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger. » (Matthieu 9, 35)


Ces foules : des pauvres d’argent et d’espoir, « désemparés et abattus »,

des gens perdus et sans avenir, dont la vie n’a plus ni sens ni direction…

Plus de 2000 ans après, nous connaissons bien ça !

Premier regard qui suscite la compassion…

A première vue, rien à attendre de cette foule, sinon la prendre en pitié !


Jésus gravit la montagne. Il s’assit…

Il ne les plaint pas, il ne les prend pas en pitié,

mais il prend du recul, il prend de la hauteur, il se pose…

Il invite ses disciples à en faire autant.

Englués dans nos problématiques, il est urgent de prendre du recul,

de se poser et de se reposer !

Prendre de la hauteur pour voir mieux, pour voir autrement…


® Quelles pépites ? Quel bonheur ? Voir ici « Au-delà des apparences »


Alors ouvrant la bouche…, il disait : « Heureux… »


Leur misère et leur désespoir ne l’ont pas aveuglé.

Sa compassion que d’autres appelleront empathie

lui fait prendre de la hauteur par rapport à eux,

il les regarde autrement : leur misère n’est qu’un habillage,

leur désespoir n’est qu’à fleur de peau…

Il les regarde au cœur et y découvre des ressources de bonheur,

des pépites qu’aucune misère ne détruira jamais,

des diamants englués dans la glaise

qu’il va leur révéler pour qu’ils osent y croire…


® Quelles pépites ? Quel bonheur ? Voir ici « Béatitudes pour tous nos jours »

Ce Jésus portera le même regard du cœur sur la brebis égarée

qu’il va chercher et prendre sur ses épaules (Mt 18, 12-14),

sur le pharisien et le publicain et leurs postures de prière si différentes (Luc 18, 9-14)

sur les riches du Temple l’obole de la pauvre veuve (Mc 12, 41-44)

et sur le collecteur d’impôt et collaborateur Zachée

là ou la foule des bien-pensants ne voyait que le voleur et le collaborateur…

Jésus ne se contente pas d’un regard du cœur,

il entre au cœur de la vie de Zachée en allant dîner chez lui,

et quand d’autres le dénoncent parce qu’il est aller manger chez un pécheur,

il révèle en Zachée la pépite de transformation par-delà ses duplicités (Luc 19, 1-9)


Cette attitude qui regarde et écoute

au-delà des apparences et des jugements

n’est pas une spécialité réservée à Jésus !

Elle est l’attitude de parents qui cherchent à comprendre leur bébé,

des personnes qui ne nous enferment pas dans nos erreurs

mais savent découvrir notre potentiel sous nos misères,

celles qui écoutent et accompagnent des personnes en difficultés

et cherchent à découvrir la pépite enfouie sous leurs blessures…

C’est aussi l’attitude de nombreuses spiritualités de tous les continents

qui cherchent le divin au cœur de l’homme…

Cette attitude est la noblesse de tout homme fraternel.

Ce qui est spécifique à Jésus-Christ, c’est de nous révéler que

cette attitude de l’homme cordial et empathique rejoint le cœur de Dieu

et nous associe comme auteurs à sa création inachevée !



Regarde au coeur
.pdf
Download PDF • 266KB

Marc THOMAS 2 mars 2021

Mail : ddtlj@orange.fr



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône