top of page
  • Photo du rédacteurMarc THOMAS

Élaguer, alléger, déposer...


Le palmier devant mon balcon est tombé

sous les rafales de la tempête cyclonique.

Ses branches souples n’ont pas cassé,

mais à défaut du nécessaire élagage,

leur masse était devenue trop imposante

jusqu’à déséquilibrer le tronc et ses racines.

 

As-tu déjà fait l’expérience d’une trop grande fatigue

qui te déstabilise et te fait perdre l’équilibre ?

 

Des milliers de familles

privées d’électricité après le cyclone.

Le diagnostic est sans appel :

la manque d’élagage des arbres

multiplie les ruptures de câbles.

 

As-tu déjà fait l’expérience d’être perdu

et de ne plus rien voir ni comprendre

à force d’être envahi par les soucis ?

 

Si ton sac est trop lourd,

il te fait mal au dos et te déséquilibre :

tu as peu de chances d’arriver au sommet.

 

As-tu déjà fait l’expérience d’avoir trop pris sur toi

tes difficultés et celles des autres

et d’avoir la sensation de t’effondrer ?

 

Élaguer, alléger, déposer…

 

Souvent submergés à force d’accumuler

les devoirs et les avoirs qui étouffent l’Être…

les activités, les caprices toujours insatisfaits…

les « il faut », les « je dois », les « je veux »…

et les « je ne peux pas faire autrement »…

Tous ces poids trop lourds

qui nous font ployer jusqu’à la rupture.


N’accusons pas la tempête !

Elaguons avant qu’il ne soit trop tard !

 


ÉLAGUER, FAIRE DE LA PLACE, LIBÉRER L'ESPACE…

et voir le jour réapparaître

dans l’espace à nouveau dégagé,

Couper les branches ou les herbes trop sèches,

et voir les nouvelles pousses s’épanouir.

 

As-tu déjà fait l’expérience

d’y voir plus clair après un temps de repos

et de découvrir que le problème n’était pas si gros

que ta fatigue voulait te le faire croire ?

  

ALLÉGER, FAIRE LE TRI, RENONCER…

parce que ta santé t’y contraint,

ou comme une réaction de survie

quand tu es à bout et qu’il faut lâcher prise…


As-tu déjà fait l’expérience

de sentir une sorte de légèreté et de fraîcheur

qui surgit au cœur même des choix douloureux ?

 

 DÉPOSER, SE POSER, DIFFÉRER… 

Déposer ton sac trop lourd,

te poser dans un fauteuil et te confier à un ami,

ou accepter de ne pas pouvoir être le sauveur du monde…

 

As-tu déjà fait l’expérience du soulagement

après avoir « vidé ton sac » auprès d’une personne de confiance,

après avoir mis des mots sur tes malheurs,

après avoir été accueilli sans reproches ni jugements ?

 


ÉLAGUER,ALLÉGER, DÉPOSER...

pour tenir debout en se respectant soi-même,

pour aller vers l’autre avec légèreté et enthousiasme,

pour vivre vrai, pour être bien et donner le meilleur de soi…



Elaguer-Alléger-Déposer
.pdf
Télécharger PDF • 229KB

 

 Marc THOMAS

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


  • Facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page